« Quoi, vous n’avez pas de Smartphone ? Non mais vous le faites exprès ! » Quelques réflexions sur la surconsommation

Publié le par lesbiodiversitaires

Oyez oyez braves gens ! Voici le Black Friday, le week-end de super shopping et promotions qui commence demain, le dernier truc inventé pour nous faire acheter des merdouilles dont nous n’avons pas besoin (parce que les enfants se sont déjà déguisés en citrouille pour Halloween, alors faut bien trouver autre chose entre ça et Noël pour faire acheter). Une idée importée des Etats-Unis… Et si on boycottait, d’emblée ?

Parler de surconsommation n'est pas facile. Peu de gens parviennent à faire le lien entre notre surconsommation et la destruction de la planète. Parce que nous sommes tous concernés, même ceux qui essaient de faire attention. Et c'est l'un des plus gros scandales écologiques, sur lequel nous avons pourtant beaucoup de pouvoir (et donc de solutions).

Une des dernières émissions ici, pour parler un peu plus du sujet :

Et puisqu'en ce moment je raconte souvent l'histoire de la SNCF et des Smartphones, allez, je vous cite en entier la tirade que m'a tenu l'autre jour un contrôleur de la SNCF.

Ce dernier me demandait d'échanger un billet sur mon Smartphone. Et là, je lui ai révélé quelque chose qui l’a profondément choqué : je n’ai pas de Smartphone. Son visage s’est alors figé dans une grimace atroce.

- Quoi ! Non mais vous le faites exprès ? Vous n’avez pas de Smartphone ?, m’a-t-il répondu, exaspéré, en levant les yeux au ciel. Mais qu’est-ce que vous voulez que je fasse pour vous si vous n’avez même pas de Smartphone ? Vous ne mettez vraiment pas les chances de votre côté ! Vous n’avez qu’à utiliser les moyens que la SNCF met à votre disposition ! Et puis de toute façon, bientôt il y aura des tourniquets et vous ne pourrez même plus accéder au quai ! Toutes les applis sont sur les Smartphones, tant pis pour vous si vous n’en avez pas ! Si vous choisissez de ne pas avoir de Smartphone, c’est votre problème ! 

Ce qui me sidère le plus dans ce genre d'histoires, c'est la pression sociale consumériste.

Bon, je vous abrège la fin : je lui ai fait un discours sur ce que je pensais des tourniquets et des contrôleurs odieux qui l’a mis dans un tel état que j’ai cru que j’allais devoir appeler les urgences : il me parlait la tête de travers sans plus pouvoir me regarder, comme pris d’un violent torticolis.

Ce qu'il oublie, c'est qu'à force de tourniquets et de Smartphones, très bientôt, il n'y aura plus besoin de contrôleurs. Cette histoire de surconsommation, ça vaut à l'échelle de la SNCF comme à l'échelle de l'humanité : on passe notre temps à se tirer une balle dans le pied...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Arnaud Bourgeois 27/10/2018 17:30

Merci Elise, tu nous fais du bien. Continue! Et comme cadeau de Noël un petit passage par la Dordogne?

lesbiodiversitaires 27/10/2018 18:28

Merci Arnaud :-)
Ah oui, voir les chevaux et les vaches, un de ces jours !

Pâquerette 24/11/2017 11:28

Coucou. MEUHrci de promouvoir la sobriété heureuse et de le faire avec humour. J'ai partagé sur la page FB de Pâquerette. Cordialement. Georges

lesbiodiversitaires 24/11/2017 15:40

Merci Pâquerette ;-)

Monique 24/11/2017 05:05

Bravo pour cet article Élise ! Je me disais hier justement qu'il faudrait en finir avec ces fêtes américaines au gâchis...

lesbiodiversitaires 24/11/2017 10:07

Merci. En plus une fois encore cela n'a aucun sens culturel chez nous puisque pour eux c'est lié à la Thanksgiving.